• Le short cent fois bon

      Certaines envies sont contagieuses. Il a suffit d'un billet chez Saki pour me convaincre du bien-fondé de l'insertion d'un short dans mon planning d'apprentissage du tricot.
    Mais comme je n'arrivais pas à fixer mon choix parmi tous les modèles affriolants proposés à notre avidité sur ravelry, et que je n'avais pas envie de payer pour un patron en anglais (quand je vois un patron de tricot en anglais, à côté, la prose burda a la douceur du miel), je me suis souvenue de ce short vu sur la nébuleuse de dalila, en me disant une taille haute pour un tricoshort, c'est convaincant.

    Le short cent fois bon

    Pose de fille

      Je me suis servie d'une laine achetée dans mon patelin avec un chèque-cadeau fraternel. De la Katia 60%acrylique/40% laine parce qu'il n'y avait pas grand chose de mieux, 2 coloris parce que stock limité, a priori pour faire une robe (j'ai feuilleté les catalogues Katia dans la boutique. Comme écrivent les jeunes : Modèles Katia > Vomi), et puis j'ai fini par laisser tomber l'idée de la robe pour cette fois.
    Tant qu'à se fixer sur un short, autant y mettre tout ce qu'on a envie de tester.

    Le short cent fois bon

    Pose de 6h15

      Les ingrédients du short cent fois bon :
    - une base de short taille haute drops (modèle gratuit) adaptée pour une laine qui se tricote en 5 (3/4 des proportions pour un 96/100 dans le cas présent) :
    - 15 cm de côtes 2/2
    - 20 cm de rayures 2rangs/2rangs
    - des torsades de 2, symétriques, devant et dos
    - 1 gousset uni (cette admirable partie qui te donne l'impression de porter une serviette hygiénique ancienne génération 24h/24, malgré une seule petite ligne de couture au dos)

    Le short cent fois bon

    - 4 cm de rayures aux cuisses
    - 3 petits cm de point de riz uni pour terminer les jambes (j'aime bien ce détail sur les shorts, mais en fait cette partie a tendance à s'enrouler sur elle même, et l'épaisseur de ce point juste sur la protubérance la cuisse annonce la bouloche future)

    Le short cent fois bon

    Pose sportive

      C'est confortable, la taille haute reste à sa place. C'est un peu court pour sortir juste avec ça mais à l'intérieur ou sous une robe l'hiver ça peut le faire. J'ai dans l'idée de tricoter une tunique ou un pull à dominante marron-caramel avec les pelotes restantes pour faire un ensemble.

    Le short cent fois bon

    Pose de gymnaste


  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Avril 2014 à 15:48
    stordigot

    Toutes tes poses m'ont convaincues!

    Je veux ce short.. Il est temps que je me mette plus intensivement au tricot..

    2
    Vendredi 11 Avril 2014 à 16:08
    papelhilo

    pas sure que, même avec le short, je sois capable de faire la dernière pose ... on n'a plus 20 ans, misère ! en tout cas, ce short te va divinement (et c'est pas la gent masculine qui devrait me contredire, je pense ...)

    3
    Samedi 12 Avril 2014 à 15:41
    Ségolène

    J'adore ton short, et tes photos m'ont fait bien rire ! Je vais de ce pas faire un tour sur ton blog que je ne connaissais pas (merci T&N!)

    4
    fred-etc
    Samedi 12 Avril 2014 à 19:29
    fred-etc

    Ca c'est de la pose ! ça fait pas blogeuse de mode avec les genoux "en-dedans" !!!

    Le short en tricot ... me replonge pas mal d'années en arrière : ma mère avait une machine à tricoter "passap", et elle nous faisait quasi TOUTES nos fringues en tricot (même modèle pour ma soeur ainée et moi en plus ...).

    Donc, comment dire, après avoir eu des pantalons en tricot, des petits pulls manches courtes + gilet assorti, des sahariennes en tricot, j'ai un petit rejet du tricot ... Mais quand je te vois le porter, je change (presque) d'avis !!!

    5
    Dimanche 13 Avril 2014 à 09:43

    @ stordigot : franchement vas-y. Ce modèle est simple tout en étant suffisamment distrayant. Je me demandais si je n'aurais pas du mal à gérer la tension sur les torsades, mais comparé au jaquard, c'est peanuts.

    @ papelhilo : le "découpage de patron au sol" est une discipline qui vaut bien la "gymnastique au sol" pour entretenir sa souplesse. Quant à elle, la gent masculine, après avoir fait semblant de trouver son ordinateur plus passionnant que mon short, a émis un jugement très appréciateur.

    @ Ségolène : merci, ça me fait plaisir !

    @ fred-etc : je me demande comment ça peut bien fonctionner une machine à tricoter : ça gère aussi les torsades ?
    Chacun a son petit traumatisme d'enfance concernant les fringues. Ma mère avait la manie de rajouter des coudières et des genouillères. On récupérait une nippe un peu sympa d'une cousine ? Bam, ces affreux pansements dessus.
    Coudières > Castration

    6
    fred-etc
    Dimanche 13 Avril 2014 à 11:42
    fred-etc

    La machine à tricoter faisait aussi les torsades.

    Et pour finir, j'ai eu moi aussi genouillères et coudières et le petit plus qui fait la différence : le rajout d'une bande de tissu au bas du pantalon pour le rallonger ... (exemple : pantalon en velours beige avec bande de vichy rouge ...)

    7
    Dimanche 13 Avril 2014 à 11:45

    Trop fortes ces mamans, à inventer la customisation avant tout le monde !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :